Voyager au Japon pour découvrir ses lieux historiques

Partez à la découverte du pays du soleil levant à travers ses principaux lieux historiques. Vivez une aventure des plus incroyables en vous imprégnant des traditions japonaises tout en visitant quelques-uns des lieux emblématiques du pays. En guise d’information pour vous éclairer au cours de votre voyage, voici donc 4 endroits historiques à visiter absolument le temps d’un séjour au Japon.

Visiter le Sanctuaire d’Itsukushima

Le sanctuaire d’Itsukushima ou Itsukushima-Jinja se situe dans la ville de Miyajima sur l’île d’Itsukushima. Il figure parmi les monuments les plus anciens du Japon. En effet, il a été construit dès l’an 593 par les initiatives de Saeki Kuramoto. Après cela, il a été rénové en 1168 pour avoir la superbe forme architecturale actuelle.

Le site est établi au milieu d’un lagon de façon à flotter juste au-dessus grâce à des pilotis. En outre, il est doté d’une couleur éclatante de rouge vermillon pour orner fabuleusement le lagon. En pénétrant à l’intérieur du sanctuaire, vous découvrirez des lieux sacrés dédiés aux anciennes divinités ainsi que des objets représentatifs de la croyance du peuple japonais.

Découvrir le sanctuaire du Nikkō Tōshō-gū

Au cours de votre voyage au Japon, venez visiter le Nikkō Tōshō-gū, un sanctuaire shinto se situant dans la préfecture de Toshigi. Il est construit en 1617 à la façon d’un Tōshōgū. C’est-à-dire en l’honneur d’un ancien fondateur du shogunat Tokugawa appelé Tokugawa leyasu.

À l’intérieur du site, vous trouverez une représentation emblématique appelée « les singes de la sagesse ». Il s’agit de trois petits singes couvrant chacun différemment une partie de leur visage avec leurs mains. Le premier se couvre les yeux, le second, sa bouche et le troisième quant à lui couvre ses oreilles. Ils matérialisent ainsi, l’adage : « Ne pas voir le mal, ne pas entendre le mal, ne pas dire le mal ».

Explorer le site archéologique de Sannai Maruyama

Afin d’en connaître un peu plus sur les origines du peuple japonais, il est utile de visiter le Sannai Maruyama situé dans la ville d’Aomori. Il s’agit d’un site archéologique illustrant une ère traditionnelle du Japon appelée la civilisation Jōmon.

Selon les recherches, le peuple Jomon préexistait depuis l’an 3500 à 2000 bien avant notre ère. En entrant dans le site, vous découvrirez toutes sortes de vestiges représentatifs du mode de vie des Jomons. À titre d’exemple, vous trouverez une demeure en tipi, une tour à 6 pylônes, mais aussi une variété de poteries et de figurines retraçant le quotidien de ces anciens habitants.

Découvrir le temple impérial de Kinkaku-ji ou temple du Pavillon d’or

Le Kinkaku-ji possède différentes dénominations telles que le Rukuon-ji ou encore le Temple du Pavillon d’or. Il porte bien son nom kinkaku qui signifie « pavillon d’or », puisqu’il est recouvert entièrement d’or pur sur les deux étages en dehors du rez-de-chaussée.

Le temple se dresse majestueusement au bord du lac de la ville de Kyoto. Il sert généralement de lieu de culte à des moines bouddhistes de l’école de Rinzai. Par ailleurs, il peut aussi accueillir des touristes pour des visites culturelles à l’intérieur et aux alentours du temple.

Vous aimerez également

A propos de l'auteur RKT