Les Vikings

Si il est un nom qui suscite rêves et cauchemars, qui attise l’imaginaire, c’est bien le mot « Viking ». Cette civilisation date du 8e au 11e siècle de notre ère. Ces bonds guerriers sont également appelés les « Normands », c’est à dire les « hommes du Nord »  .

Ils différent des hommes de ce Moyen Âge primitif en plusieurs points. Ils sont restés païens et leur conversion sera progressive seulement à partir du 10e siècle. Leur image est souvent liée à des actes de barbarie, des pillages et autres viols. Leurs raids sont grandement redoutés. En fait, il s’agit de navigateurs hors pair, explorateurs intrépides. Ils font du cabotage sur l’ensemble des côtes européennes, remontent les fleuves, dévastant tout sur leur passage. En diverses régions françaises, notamment en Aquitaine, c’est à cette période que sont inventés les cluzeaux.

Ce sont des refuges souterrains creusés généralement dans le tuf et où bêtes et gens se réfugient à la première alerte. Ces habitations entièrement souterraines ont été utilisées par la suite au cours des guerres de religion, de la Fronde et même de la dernière guerre mondiale. Les Vikings ne se contentent pas de l’Europe, ils vont pousser jusqu’à la Méditerranée et aux rivages africains. Plus haut, vers le Nord, ils se dirigent vers l’Islande, le Groenland. Ils fondent de nouvelles villes jusqu’en Russie.

La cause de cette volonté d’expansion est probablement multiple : réchauffement climatique, accroissement de la population, guerres intestines enter les petits seigneurs, désir d’expansion commerciale, les raisons sont toutes aussi valables les unes que les autres . Et comme bien souvent la vérité se trouve probablement dans un mélange, un certain équilibre des diverses idées. Les Vikings ont même parfois joué le rôle de mercenaires. C’est dire à quel point ils se trouvaient dans les mauvais coups. Pour certains historiens, l’activité des Vikings serait une réponse à la christianisation musclée initiée par Charlemagne.

Peu à peu, la réponse s’organise. Le roi de France leur accorde la Normandie, sous réserve que les raids cessent. Plus au sud, en Occitanie, le nombre d’expéditions diminue par lui-même, la résistance s’étant organisée. Les archéologues nous permettent de mieux découvrir ce peuple et de corriger les idées reçues. Leurs mœurs n’étaient peut-être pas aussi rudes que les chroniqueurs chrétiens de l’époque l’ont rapporté, pour preuve leur art, leurs bijoux, leurs ferronneries. La découverte de drakkars entiers a notamment permis de se faire une idée précise de leur façon de naviguer. Les drakkars sont les bateaux typiques des Vikings . On peut en voir des reconstitutions ainsi que des modèles originaux au Musée de la Marine à Roskilde au Danemark.

Certaines théories affirment que grâce à ces bateaux les Vikings auraient même découvert l’Amérique. Qui sait ?

Vous aimerez également

A propos de l'auteur contact